Les jeux au Moyen Age
 

En 1369, le roi de France Charles V promulgue une ordonnance singulière qui prétend interdire aux sujets de son royaume la pratique de tous les jeux : jeux de dés, de tables, de paume, les quilles, palets, soule et billes sont explicitement désignés.

Et pourtant, tous vont jouer !

 


Cecco, fils de Messer Fortarrigo, jeux à Buonconvento (BNF Arsenal 5070, fol. 330v), 1432


Fiches thématiques :

Jeux de dés : Le jeu de hasard et d'argent le plus populaire dans les tavernes et les prostibulums.
Jeux d'enfants :
Le jeu : la marque de l’enfance au Moyen âge.
Jouer à la guerre : Du jeu d'opposition au jeu de stratégie.

Bibliographie : 

MÜLLERS Fabian et JONQUAY Sylvestre, Les jeux au Moyen âge, mars 2016, (313 pages).
MEHL, Jean-Michel. Les jeux au Moyen Âge. Exposition de la bnf « Jeux de princes, jeux de vilains » http://expositions.bnf.fr/jeux/
JOCARI, Site internet : www.jocari.be
JAQUET, Daniel. Combattre à plaisance ou à outrance? Le combat en armure d'après les textes fondateurs. In: Daniel Jaquet. L'art chevaleresque du combat. Neuchâtel : Editions Alphil Presses universitaires suisses, 2013. p. 153-170


 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement